Le système nerveux est responsable de plus de 20 % de l’oxygène consommé par le corps et, de ce fait, il produit de grandes quantités de ROS. De plus, le système nerveux est particulièrement sensible au stress oxydatif en raison de l’enrichissement en acides gras polyinsaturés dans de nombreuses membranes. La formation de ROS par les enzymes NOX a été impliquée dans diverses maladies du SNC, telles que la sclérose latérale amyotrophique, l’accident vasculaire cérébral ischémique, la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson et la démence liée au VIH.