Nous avons bâti un pipeline varié d’inhibiteurs de NOX. Les études précliniques montrent que les inhibiteurs de NOX1&4 ont un large potentiel dans les maladies fibrotiques et inflammatoires des reins, du foie, des poumons et de la peau.

En plus de nos inhibiteurs de NOX1&4, nous avons des programmes aux stades précoces pour d’autres indications, basés sur l’inhibition d’isoformes différentes de NOX. Nous continuons à appliquer notre plateforme de criblage unique pour découvrir de nouveaux inhibiteurs de NOX dotés de profils différents afin d’aborder des maladies dans lesquelles il existe un besoin non satisfait important.

Produit FR