Le setanaxib, un inhibiteur de NOX1&4, est le produit de la société le plus avancé dans son développement. Son activité pharmacodynamique et son profil de sécurité clinique appuient son développement dans de nombreuses maladies fibrotiques.

Il est actuellement évalué dans un essai clinique de phase 2 dans la cholangite biliaire primitive (CBP, une pathologie fibrotique orpheline) et dans un essai clinique de phase 2 initié par des investigateurs dans le diabète de type 1 et de néphropathie diabétique (DKD).

Une subvention de 8,9 M$ du National Institutes of Health (NIH) des États-Unis a été accordée au professeur Victor Thannickal de l'Université de l'Alabama à Birmingham (UAB) pour financer un programme de recherche pluriannuel évaluant le rôle des enzymes NOX dans la fibrose pulmonaire idiopathique (FPI), une maladie pulmonaire chronique qui entraîne la fibrose des poumons. L'élément central du programme sera de mener un essai de phase 2 avec le setanaxib chez des patients atteints de FPI.

Ce candidat pourrait également être actif dans d’autres indications fibrotiques.